Dresser le Vortex

Ça doit vous arriver à vous aussi: vous ouvrez votre téléphone pour envoyer un petit message ou même juste pour regarder l’heure, mais une notification attire votre attention et vous oubliez ce que vous êtes venu faire. Moi ça m’arrive tout le temps. Je peux perdre des heures à sauter d’une notification à l’autre, d’une app à l’autre, à lire des articles, écouter des vidéos, répondre à des conversations. Bref, perdre des journée entière à gosser sur l’internet.

Et évidemment, qui dit perte de contrôle de son temps dit aussi anxiété, culpabilité, et tous les autres sentiments négatifs qui viennent avec.

Bulle de message texte avec pastille de notifications

Les chercheurs en UX ont commencé à donner un nom à ce phénomène: le Vortex. C’est le nom de la bête qui nous attire et nous garde prisonnier. Le vortex chronophage qui captive notre attention et nous font perdre le contrôle.

Les fabriquants d’apps connaissent bien ça. Ils font exprès après tout. Ils veulent qu’on reste dans leur application et qu’on l’utilise le plus longtemps possible, pour qu’on voit le plus de pubs possible! Je connais bien ça vu que je travaille dans le domaine.

En réponse, les Apple et Google ont essayé de nous donner des outils pour résister au vortex. C’est dans leur intérêt parce que si on vient à perdre confiance ou avoir peur de nos téléphones, ils vont en vendre moins! Comme des vendeurs de drogue qui veulent pas que tu fasses une overdose mais que tu continue d’acheter. Les récentes versions d’iOS et Android ont des outils pour dresser le vortex: information sur combien de temps on a passé chaque jour, possibilité de se mettre des limites pour chaque catégorie d’apps, etc.

Mais c’est encore nettement insuffisant. Bloquer l’app de facebook ne t’empêche pas d’y accéder par le browser par exemple.

Et ça ne permet un blocage que d’application complète. Mais dans la vie, on ne fonctionne pas comme ça. Je reçois des courriels de job et personnels dans la même app. Je reçois des messages texte de mes amis, collègues de job, trucs sérieux et trucs niaiseux dans la même app.

Donc ce que ça prendrait, c’est des catégories pour trier nos contacts. Pouvoir dire: cette personne est un collègue de job, donc je veux pas voir ses messages quand je suis à la maison parce que ça me stress trop. Faire ça ne bloquerait pas mon app de messages au complet. Seulement mes contacts de job.

Dans le fond, c’est similaire au catégories de courriels dans gmail. Les emails de promotions sont dans une catégorie. Les emails de réseaux sociaux sont cachés dans une autre catégorie. Mais c’est encore trop vague. Il faudrait pouvoir trier par personne, pas par app! Et idéalement, pouvoir faire ça globalement sans être obligé de refaire la même configuration dans chaque app qu’on utilise.

Si Apple et Google veulent vraiment nous aider à reprendre le contrôle et dresser le vortex, c’est ce genre d’outils qu’ils devraient nous donner.

Une réflexion sur “Dresser le Vortex

Laisser un commentaire